menu

Enquête SNEC 2019

Enquête SNEC 2019

Chauffage Collectif et Efficacité Energétique

Le SNEC réalise chaque année, auprès de ses adhérents, une enquête sur l’impact des prestations de services énergétiques exécutées au travers d’un contrat de performance.
L’enquête 2019, sur les données 2017, est la troisième édition après celles de 2016 et de 2017. Elle est réalisée afin d’actualiser les statistiques sur les prestations de services proposées par les membres du syndicat et notamment sur les contrats avec engagements de performance. Comme pour les éditions précédentes, elle a été réalisée par l’institut indépendant i+C., avec un panel représentant 33,1 millions de m2, soit environ 494 000 logements.

Les contrats avec garanties de résultats, l’engagement pour l’efficacité énergétique

 D’ÉCONOMIES SUR LES CONTRATS
AVEC GARANTIES DE RÉSULTATS

Les contrats de moyens :

ces contrats ne prévoient pas d’engagement de performance énergétique, seulement des engagements de moyens.

Les contrats de résultats :

l’opérateur garantit une consommation énergétique maximum, corrigée ou non des conditions climatiques et comprenant ou non un intéressement.

Les contrats de Performance Énergétique :

l’opérateur s’engage sur une économie réelle des consommations énergétiques, associée à un plan d’actions de performance énergétique :

  • soit sur le pilotage de l’installation, CPE Services,
  • soit sur les installations techniques (chaudière, réseaux, ventilation…), CPE Rénovation Technique,
  • soit sur la globalité du bâtiment (isolation, menuiseries, étanchéité…), CPE Rénovation Globale.

L’engagement de performance au service de la rénovation énergétique

La garantie de résultats en exploitation est la première étape dans la recherche de l’efficacité énergétique. Celle-ci devra, dans la plupart des cas, être complétée par des travaux de rénovation permettant d’améliorer la performance intrinsèque du bâtiment.
Deux grandes catégories de rénovations existent. Tout d’abord, la modernisation des installations techniques associée à une garantie de performance énergétique.
On parle alors de Contrat de Performance Energétique Rénovation Technique (CPE Technique).
Il est nécessaire de massifier ces contrats. Les travaux de rénovation de l’enveloppe doivent être adressés aux bâtiments les plus consommateurs : ce sont des CPE Globaux car ils font intervenir des travaux d’amélioration sur l’ensemble du bâtiment.

Les logements avec chauffage collectif, un gisement d’économies d’énergie

Dans les logements avec un chauffage collectif (LCC), les consommations de chaleur (Chauffage et eau chaude sanitaire) représentent près de 50 TWh au niveau national. La consommation énergétique se concentre à 64% sur les étiquettes D (30%) et E (34%).
Il y a 3,9 millions de LCC en dessous de l’étiquette C dont 740 000 en de situation de précarité énergétique.
Ce sont ces éléments qui ont permis d’élaborer la stratégie de massification en fonction des consommations des logements.

Trois actions nécessaires et spécifiques

En s’appuyant sur les résultats de l’enquête et une analyse des statistiques officielles, le SNEC propose une stratégie d’efficacité énergétique appliquée au parc de logements avec chauffage collectif.
Une généralisation de ce plan d’actions aurait un impact significatif sur la transition énergétique :


Télécharger le PDF