menu

Enquête

Enquête SNEC 2017

Chauffage Collectif et Efficacité Energétique

Le SNEC réalise chaque année, auprès de ses adhérents, une enquête sur l’impact des prestations de services énergétiques exécutées au travers d’un contrat de performance.
L’enquête 2017, sur les données 2016, a été réalisée par l’institut indépendant I+C, avec un panel représentant
33 millions de m2, soit environ 490 000 logements.

Les contrats de performance, la garantie d’importantes économies d’énergie

 

 D’ÉCONOMIES SUR LES
CONTRATS DE PERFORMANCE
par rapport aux contrats
de maintenance

L’exploitant, garant de la performance énergétique

L’exploitant qui assure le pilotage et la gestion des installations optimise au quotidien et dans la durée la performance des installations.

  • Il maîtrise la performance et le renouvellement des équipements ;
  • Il gère les consommations réelles des installations ;
  • Il anticipe les besoins énergétiques des bâtiments et des occupants (sensibilité climatique du bâtiment, programmation pluriannuelle de rénovations thermiques des bâtiments, comportement des occupants, évolutions réglementaires…) ;
  • Il pilote les installations pour optimiser et moduler les consommations dans le temps.

Le CPE Service, un levier majeur, pour l’atteinte des objectifs de la Loi de Transition Energétique

immeuble-portraitV2

 

DES OBJECTIFS
D’ÉCONOMIES D’ÉNERGIE
pourraient être atteint par la mise
en place d’un contrat de performance

Les contrats de performance ne représentent que 49 %, en puissance installée, des contrats de chauffage collectif. Or, ces contrats, dans lesquels l’exploitant s’engage contractuellement sur des économies d’énergie, permettent des économies globales de 18 %.

La mise en place de contrats de performance avec engagement sur l’ensemble du parc résidentiel et tertiaire permettrait de réduire d’1,3 Mtep la consommation pour le chauffage collectif. Ainsi, mettre en place des CPE Service permettrait d’atteindre 36 % des économies attendues dans le chauffage collectif.

Le CPE Rénovation technique, une étape supplémentaire 
de réduction des consommations

 

D’ÉCONOMIES
SUPPLÉMENTAIRES
grâce à la rénovation
technique

Dans le cas d’un CPE Rénovation technique, les prestations incluses dans les contrats de performance énergétique CPE Service (pilotage, optimisation de la puissance, suivi des consommations…) sont complétées par des opérations de rénovation technique telles que des changements de générateur, l’isolation des réseaux de chauffage ou le changement
des équipements de ventilation.

Les avantages du CPE Rénovation technique

  • Économies d’énergie globales de 25 à 30 % ;
  • Investissements couverts en majeure partie par les économies générées : de 50 à 80 €/m2 ;
  • Temps de retour sur investissements de moins de 10 ans, les opérations sont donc autoportantes financièrement sur la durée du contrat.

Qu’est-ce qu’un CPE ?

CPE : Il s’agit d’un contrat conclu entre un pouvoir adjudicateur et une société de services d’efficacité énergétique visant à garantir, par rapport à une situation de référence contractuelle, l’amélioration de la performance énergétique d’un bâtiment ou d’un parc de bâtiments, vérifiée et mesurée dans la durée, par un investissement dans des travaux, fournitures ou services.

CPE Service : Contrats où l’exploitant s’engage, à travers la mise en place de prestations de services et d’instrumentation, sur des économies d’énergie

CPE Rénovation : CPE Service complétés par une modernisation des équipements techniques, CPE Rénovation Technique et/ou par des rénovations lourdes, CPE Rénovation Globale


Télécharger le PDF